Avantages et inconvénients du refinancement d’un prêt hypothécaire à la retraite

Votre maison peut être l’une des pièces les plus importantes de votre casse-tête patrimonial à l’approche de la retraite. Vous envisagez peut-être également des moyens de réduire vos dépenses ou d’augmenter vos flux de trésorerie tout au long de vos années de retraite. Si vous avez toujours une hypothèque sur votre maison, le refinancement pourrait vous aider à atteindre ces deux objectifs.

Cependant, avant de prendre une décision définitive, il est important d’examiner comment le refinancement d’un prêt hypothécaire pourrait affecter vos perspectives de retraite globales.

Les avantages du refinancement d’un prêt hypothécaire à la retraite

De manière générale, le refinancement d’une hypothèque offre plusieurs avantages aux propriétaires. Premièrement, le refinancement pourrait réduire vos mensualités hypothécaires, ce qui réduit le stress sur votre budget. Des mensualités plus faibles peuvent être obtenues en réduisant le taux d’intérêt ou en prolongeant la durée de vie du prêt.

Certains propriétaires peuvent trouver plus avantageux d’adopter l’approche inverse et de refinancer leur prêt hypothécaire en un prêt plus court. Votre paiement mensuel peut être plus élevé, mais vous le rembourserez plus tôt et effacerez complètement les paiements hypothécaires de vos budgets mensuels. Vous pourriez également économiser sur les intérêts, selon la durée de votre prêt hypothécaire.

Si vous avez une valeur nette substantielle dans la maison, c’est une autre raison d’envisager un refinancement. Un refinancement en espèces vous permettrait d’exploiter vos capitaux propres tout en réduisant potentiellement votre taux hypothécaire.

Ces avantages s’appliquent à tout propriétaire, mais ils pourraient être particulièrement précieux pour les retraités. Le Bureau of Labor Statistics des États-Unis estime dans ses dernières données, du second semestre de 2018 à la mi-2019, que l’Américain typique âgé de 65 ans et plus dépensait en moyenne 34,5% de son revenu familial pour le logement par an.Si votre pécule de retraite n’est pas aussi important que vous le souhaiteriez, un refinancement à un taux inférieur ou à plus long terme pourrait réduire vos paiements et ajouter de précieux dollars à votre flux de trésorerie mensuel.

Cet argent pourrait être utile si la retraite coïncide avec la hausse des coûts des soins de santé. Selon un rapport de Fidelity Investments, le couple moyen de 65 ans qui prend sa retraite en 2019 aurait besoin d’environ 285000 $ pour les soins de santé et les frais médicaux tout au long de la retraite.Ce total n’inclut pas le coût des soins de longue durée, qui ne sont pas couverts par Medicare. Medicaid prend en charge ces dépenses, mais seulement après qu’un retraité a épuisé ses actifs.

A lire  La BdC devient accommodante: ce que cela signifie pour les taux hypothécaires

Un refinancement en espèces pourrait avoir le même objectif. Une fois que vous aurez remboursé votre prêt hypothécaire, vous disposerez de liquidités supplémentaires pour couvrir vos frais de subsistance quotidiens. Vous pouvez également continuer à investir dans la valeur de votre maison en effectuant des réparations ou des améliorations. Cela pourrait être particulièrement avantageux pour ceux qui envisagent de vendre la maison à un moment de la retraite.

Si vous envisagez de refinancer une hypothèque pour retirer votre capital, il est important d’avoir une idée claire de la façon dont cet argent sera utilisé et de la manière dont il profitera à votre plan financier global pour la retraite. Réaliser un refinancement en espèces pour partir en vacances ou aider à soutenir des enfants adultes, par exemple, n’offre aucun avantage financier réel pour votre retraite.

Les inconvénients du refinancement d’un prêt hypothécaire à la retraite

Le refinancement d’un prêt hypothécaire à la retraite pourrait présenter certains inconvénients, selon la façon dont vous l’abordez. Par exemple, le refinancement pour une durée de prêt plus longue pourrait apporter un allégement financier immédiat sous la forme de paiements moins élevés. Néanmoins, vous devez considérer dans quelle mesure cela est durable pour votre budget. Selon l’Administration de la sécurité sociale, une personne de 65 ans qui prend sa retraite peut s’attendre à vivre encore 20 ans. Un retraité sur trois vivra jusqu’à au moins 90 ans, et un sur sept survivra jusqu’à au moins 95 ans.

Avant de passer d’une hypothèque de 15 ans à une hypothèque de 30 ans, assurez-vous que vos économies, vos paiements de sécurité sociale et vos autres formes de revenus pourront suivre ces versements pendant vos années de retraite. Votre paiement hypothécaire peut chuter de 300 $ par mois, mais vous devez tenir compte du coût total de cette hypothèque sur la durée du nouveau prêt.

A lire  Quand est-il judicieux de refinancer? Plus que le seuil de rentabilité

Le refinancement en une durée de prêt plus courte peut également se retourner contre vous si votre revenu de retraite et votre épargne ne peuvent pas supporter des paiements plus élevés. Même si vous pouvez effectuer les paiements, vous devez vous assurer de disposer de liquidités supplémentaires pour faire face à des coûts imprévus, tels que des problèmes de santé soudains.

Questions à poser avant de refinancer un prêt hypothécaire

Se poser les bonnes questions peut vous aider à décider si vous êtes sur la clôture du refinancement. Il est préférable de répondre à ces questions avec l’aide d’un expert financier, mais certaines peuvent être résolues par vous-même. Par exemple:

  • Combien de temps prévoyez-vous rester dans la maison et combien d’années reste-t-il sur l’hypothèque?
  • Allez-vous transmettre cette maison à vos enfants à votre décès? Dans l’affirmative, votre succession a-t-elle suffisamment d’actifs pour rembourser le solde hypothécaire restant?
  • Qu’espérez-vous accomplir en refinançant? Voulez-vous réduire votre tarif? Réduisez votre mensualité? Retirer des capitaux propres?
  • Si vous recherchez des paiements moins élevés, combien d’argent le refinancement ajouterait-il à votre budget mensuel?
  • Si vous refinancez un prêt à court terme, comment cela affecterait-il votre budget?
  • Si un refinancement en espèces est dans les cartes, comment utiliseriez-vous l’argent supplémentaire?
  • Combien coûtera le refinancement, en termes de frais de clôture? Cet argent sera-t-il payé de sa poche ou ajouté au prêt? Comment le roulement des coûts dans le prêt affecterait-il les paiements mensuels? Comment le paiement direct affecterait-il vos économies?
  • À quel taux d’intérêt seriez-vous admissible en fonction de votre profil de crédit? Comment cela se compare-t-il au tarif que vous payez actuellement?

The Balance ne fournit pas de services et de conseils fiscaux, d’investissement ou financiers. Les informations sont présentées sans tenir compte des objectifs d’investissement, de la tolérance au risque ou de la situation financière d’un investisseur spécifique et peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs. Les performances passées ne représentent pas les résultats futurs. L’investissement comporte des risques, y compris la perte possible de capital.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer