BSIF, les courtiers reconnaissent le risque de fraude

Moins d’une semaine après de nouvelles annonces de modification des règles hypothécaires, le BSIF exprime son inquiétude face au risque hypothécaire involontaire dans le canal; pour leur part, de nombreux courtiers font déjà ce qu’ils peuvent pour éviter le problème.

«Cette semaine encore, nous avons eu un client qui a fourni des documents, et nous pouvions dire que le revenu avait été, pourrions-nous dire, ajusté», a déclaré Len Lane, courtier / propriétaire de Verico Brokers for Life, à MortgageBrokerNews.ca. «C’est quelque chose dont nous sommes toujours conscients.»

Et même si les courtiers se sont efforcés de réduire au minimum le risque de soumettre des documents de revenu inexacts, le problème est également sur le radar du BSIF.

«Il est apparu que des institutions ont, je dirais par inadvertance, fait des hypothèques à des personnes dont le revenu a été falsifié», a déclaré Jeremy Rudin, surintendant des institutions financières du BSIF. Le Globe and Mail. «L’une des choses que nous faisons est d’encourager une saine gestion des risques.

«Et comme nous l’avons indiqué dans notre ligne directrice sur la souscription de prêts hypothécaires, la vérification des revenus – vérifier que l’emprunteur a la capacité de souscrire le prêt – est un élément important d’une bonne souscription.»

De leur côté, de nombreux courtiers vérifient eux-mêmes leurs revenus avant d’envoyer des fichiers aux prêteurs.
«S’il s’agit d’une petite entreprise, et surtout si le papier à en-tête semble louche, nous appelons l’entreprise pour vérifier», a-t-il déclaré, «même si les prêteurs n’aiment pas que nous fassions cela.»

A lire  Le basculement de l'ombre fait grimper les prix des maisons - observateurs

Avec ce client en particulier, Lane a rompu la relation commerciale.

« Ce dossier n’avait pas été soumis au prêteur, et il n’y a vraiment aucun endroit pour signaler des choses comme ça », a déclaré Lane. «Les prêteurs sont devenus plus diligents dans leur souscription et ils ont commencé à demander plus de documents.»

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer