Ce que les courtiers doivent savoir sur la prochaine ère des acheteurs de maison

Une récente étude complète sur l’achat d’une maison réalisée par les Professionnels hypothécaires du Canada montre à quel point les acheteurs potentiels bénéficieraient du recours à un courtier en hypothèques.

Les résultats ont révélé qu’un grand nombre d’acheteurs potentiels bénéficieraient de l’expertise d’un courtier hypothécaire.

À peine 53% sont au courant des modifications apportées à la mise de fonds fédérale – des renseignements essentiels pour ceux qui achètent, surtout s’ils prévoient acheter dans l’un des marchés immobiliers les plus en vogue du Canada.

Parmi les personnes interrogées, 59% prévoient acheter une maison individuelle, 18% envisagent un condo, 13% sont intéressées par une maison en rangée et 8% envisagent d’acheter un jumelé. 2% ont choisi «autre» comme type d’achat prévu.

L’enquête comprenait 1 009 Canadiens âgés de 18 à 39 ans qui ne sont pas actuellement propriétaires de maison, ainsi que 101 autres acheteurs récents âgés de 21 ans et plus.

Parmi ces non-propriétaires, 118 se considéraient comme des acheteurs imminents, 591 sont des acheteurs à moyen terme et 300 sont des acheteurs éloignés.

Selon le sondage, la grande majorité des jeunes Canadiens – 94% – prévoient devenir propriétaires à terme.

Parmi ceux-ci, 12% prévoient acheter dans les 12 prochains mois, 31% prévoient acheter dans les deux prochaines années et 70% prévoient de réaliser leur rêve d’accession à la propriété au cours des cinq prochaines années. 90% des acheteurs imminents économisent déjà pour un acompte. Le montant moyen des économies parmi les acheteurs imminents est de 37 000 $.

A lire  L'application de la Banque TD continue d'être le premier choix des Canadiens

Sans surprise, l’étude a révélé que les Canadiens mariés sont plus susceptibles de prévoir acheter au cours de la prochaine année (24%) par rapport aux Canadiens célibataires (8%) et aux personnes séparées (7%).

Les événements de la vie ont également un impact sur les plans d’accession à la propriété. Parmi les personnes interrogées, 33% attendent de fonder une famille avant d’acheter, 30% attendent une augmentation, 29% prévoient de se marier en premier et 24% aimeraient d’abord décrocher un nouvel emploi.

Parmi les personnes interrogées, 72% pensent que les prêts hypothécaires sont une bonne dette. Ce nombre est passé à 88% chez les acheteurs récents. 76% des personnes interrogées déclarent que l’immobilier est un bon investissement (90% des acheteurs récents sont d’accord), et 58% sont optimistes quant à l’économie des 12 prochains mois (75% des acheteurs récents).

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer