Commence à diminuer au cours des deux prochaines années

Les promoteurs sont enfin prêts à ralentir leur rythme, et bien que cela puisse être une bonne nouvelle pour les marchés qui nagent déjà dans la construction de condos, les courtiers auront peut-être moins à célébrer.

«Dans l’ensemble, les mises en chantier devraient rester quelque peu stables, à 187 300 unités en 2014», déclare la SCHL dans ses perspectives du premier trimestre. «En 2015, les mises en chantier devraient se modérer à 184 900 unités.

Il y a actuellement un grand nombre de lotissements en cours de construction et les constructeurs devraient se retirer du démarrage de nouvelles constructions jusqu’à ce que la demande soit satisfaite « , indique le rapport. » Un pic des taux au cours de l’année devrait également affecter le marché en 2015.

«L’anticipation de hausses modestes et graduelles des taux hypothécaires vers la fin de l’horizon de prévision contribuera également à tempérer la demande», indique le rapport. «Ceci, combiné à un ralentissement de la croissance du bassin de primo-accédants à la fin de 2014 et en 2015, conduira à une nouvelle modération des mises en chantier l’année prochaine.»

On s’attend à ce que la tendance se poursuive, les mises en chantier d’habitations diminuant lentement après un boom de la construction il y a deux ans.

«Même avec de modestes améliorations des conditions économiques au cours de la seconde moitié de 2013, le ralentissement de la croissance de l’emploi et du revenu au cours de la première moitié de l’année a conduit à une demande de logements plus modeste dans l’ensemble», déclare la SCHL. «En conséquence, les mises en chantier ont ralenti pour atteindre un total de 187 923 unités en 2013, contre 214 827 unités en 2012.»

A lire  Développement clé dans l'audience du tribunal TREB

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer