Courtiers à Jim Flaherty: N’ayez aucune idée …

Les courtiers préviennent le gouvernement fédéral de ne pas trop lire dans la flambée de juillet des ventes de maisons, en particulier la hausse de 9,4% mise en évidence dans le dernier rapport de Canadian Real Estate Associate (CREA).

«Le secteur des prêts hypothécaires est saisonnier, il monte et descend», a déclaré Sundeep Saggu de Verico The Mortgage Wizards à MortgageBrokerNews.ca. «Les mois de juin et juillet sont toujours occupés et ce n’est qu’une augmentation isolée du fait que c’est l’été.»

Les clients sont de plus en plus conscients des tendances du marché, ce qui a également provoqué un afflux d’acheteurs désireux de passer à la vitesse supérieure.

«Les clients sont plus informés sur les marchés et les hausses de taux en attente ont incité les clients à acheter», a déclaré Saggu. «Les chiffres diminueront à l’automne et une approche attentiste ne sera pas une mauvaise idée; s’ils attendent, ils auront une meilleure idée des réglementations qui pourraient être nécessaires. »

Quelle que soit la marche à suivre – ou l’inaction – du gouvernement fédéral décide, Saggu est prêt.

«J’ai déjà travaillé comme souscripteur pour la SCHL et vous comprenez ce côté – cette compréhension nous permet de restructurer notre clientèle», a-t-il déclaré. «Et notre approche des clients nous aide à compenser les réglementations et à développer notre activité.

A lire  Home Capital Les investisseurs en obligations sont prêts pour des gains alimentés par Buffett

«La principale chose qui est importante, c’est qu’il ne s’agit plus simplement de fournir un prêt hypothécaire et de ne plus jamais revoir le client.»

En effet, la planification peut être la clé pour préparer les clients à la voie à suivre.

«Il est important maintenant de mettre en place un plan pour vos clients sur ce qu’ils prévoient d’être dans 10 ans», a ajouté Saggu. «Vous pouvez atténuer tous les problèmes qu’ils rencontreront au cours des prochaines années. Ces clients n’auront pas à s’inquiéter et ne seront pas pris au dépourvu par les nouvelles réglementations en matière de budgétisation. « 

Comme pour le reste de l’année, les courtiers partagent la conviction que le marché va se refroidir après un mois de juillet enflammé.

«Cela ralentit maintenant dans notre région, comme chaque année en août», a déclaré Ron Price des Centres hypothécaires fédéraux Forest City Funding à MortgageBrokerNews.ca. «Je pense que les choses vont être assez égales; Je ne prévois pas beaucoup de changements, négatifs ou positifs.

«Je pense que (Ottawa) l’a resserré autant qu’il le devrait.»

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer