Dernière chance de participer à l’enquête Brokers on Lenders

L’enquête Brokers on Lenders de CMP a été prolongée jusqu’au vendredi 15 août pour permettre à tous les courtiers en retard d’avoir leur mot à dire et de se joindre au chœur de leurs pairs qui ont déjà pesé sur les problèmes auxquels leurs partenaires prêteurs sont confrontés.

L’une des questions posées est: «Selon vous, quel sera le problème le plus important qui affectera la relation courtier / prêteur au cours des 6 à 12 prochains mois?» et de nombreux courtiers croient que ce sera le passage à des ratios d’efficacité. Cependant, un joueur craint que la souscription ne se resserre.

«Les prêteurs peuvent devenir plus difficiles à propos de la documentation et les souscripteurs semblent plus soucieux de se protéger en se montrant difficiles en demandant plus de documents et en posant parfois des questions inutiles et en ne comprenant pas vraiment l’affaire», a écrit un sondeur.

Cliquez ici pour donner votre avis.

Dans l’ensemble, l’enquête Brokers on Lenders est considérée comme un baromètre de la satisfaction des courtiers à l’égard de leurs partenaires les plus importants. La recherche du CMP est également le message le plus simple et le plus influent que les courtiers en hypothèques enverront à leurs prêteurs, affirment les professionnels du secteur.

C’est d’autant plus vrai avec la concurrence croissante des banques et d’un certain nombre de coopératives de crédit à travers le pays. L’enquête et les commentaires visent à offrir de précieux conseils sur la manière dont les prêteurs peuvent mieux positionner l’industrie.

A lire  Le marché national du logement a connu une croissance modérée des prix le mois dernier

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer