Données immobilières supplémentaires à venir

Une association a décidé de fournir des données immobilières supplémentaires pour aider les décideurs à prendre des décisions plus éclairées, à la suite des appels de l’industrie à le faire.

«Alors que les niveaux de gouvernement fédéral, provincial et local débattent de la politique du logement dans les mois à venir, les problèmes liés au manque d’offre dans la RGT devraient être d’une importance capitale», a déclaré le président de la Toronto Real Estate Board, Larry Cerqua. «TREB entreprendra et rendra publics les résultats de recherches supplémentaires au cours du second semestre de 2016, dans le but de contribuer de manière proactive à la discussion sur la politique du logement.»

La déclaration de Cerqua représente un écart intéressant par rapport à la norme habituellement présentée dans les communiqués mensuels des chambres immobilières, qui se concentrent souvent sur les performances passées et futures attendues d’un marché.

Mais ce n’est pas tout à fait inattendu, étant donné les problèmes qui affligent Toronto – le deuxième marché immobilier le plus cher du pays.

«Au début de mon mandat de président du TREB, nous sommes certainement dans un environnement intéressant pour la propriété de logements», a déclaré Cerqua. « Il ne fait aucun doute que la demande est à un niveau record, mais les acheteurs potentiels de logements continuent de faire face à une bataille acharnée contre une offre limitée d’annonces, qui a perpétué une forte croissance des prix. »

Ses commentaires font suite à la demande de Professionnels hypothécaires du Canada pour obtenir davantage de données provenant de diverses institutions de l’industrie pour mieux aider le gouvernement à prendre des décisions politiques éclairées.

A lire  Les condos se démènent pour interdire de fumer du cannabis avant le 17 octobre

«Les prêteurs hypothécaires préoccupés par la prise de risque actuelle pourraient très facilement et très utilement compléter les discussions en publiant des données de leurs propres entreprises, en particulier en ce qui concerne les ratios du service de la dette brute et les ratios du service de la dette totale», a récemment écrit l’association des courtiers dans son rapport, À la recherche d’un équilibre sur les marchés canadiens du logement et des prêts hypothécaires, écrit par l’économiste en chef Will Dunning.

Il a poursuivi: «Dans quelle mesure ces ratios varient-ils d’une communauté à l’autre? Certaines communautés prennent-elles plus de risques que d’autres? Dans quelle mesure ces ratios ont-ils changé au fil du temps? Les ratios sont-ils plus élevés maintenant que par le passé? »

Il reste à voir ce que la recherche supplémentaire de TREB impliquera et, en fait, quelle aide elle apportera aux décideurs politiques; mais, comme tous les acteurs de l’industrie en conviendront, des données supplémentaires ne peuvent rien faire d’autre que d’aider l’industrie du logement.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer