Fitch Ratings attribue une note élevée aux prêteurs alternatifs canadiens

Fitch Ratings a signalé que le prêteur alternatif Equitable Bank est idéalement placé pour tirer parti des tendances croissantes des services bancaires électroniques qui ont été accélérées par la pandémie.

À la fin de la semaine dernière, Fitch a déclaré que les notes de défaut des émetteurs à long terme et à court terme (IDR) de la banque s’élevaient respectivement à « BBB- » et « F3 ». Les perspectives des notations sont stables, bien que fortement influencées par le « profil de financement et de liquidité de la banque, et en particulier les dépôts provenant de courtiers ».

« Fitch croit [Equitable’s] les cotes reflètent sa petite mais croissante franchise au Canada », a déclaré l’agence. « Fitch croit qu’EQB a fait un travail efficace pour s’établir dans le créneau alternatif du marché hypothécaire unifamilial, étant l’un des deux principaux concurrents au Canada.

Equitable se vante également d’une bonne croissance des prêts ainsi que de l’absence de pertes importantes, ce qui a conduit à des bénéfices stables qui ont augmenté en moyenne de 10,1 % par an au cours des cinq dernières années. Le ROE annuel moyen d’Equitable était de 15,4 % au cours de la même période, a estimé Fitch.

« Cette solide performance s’est produite alors même que les revenus sont principalement constitués de revenus d’intérêts nets, ce qui entraîne une moindre diversité des revenus », a déclaré Fitch. « L’aide aux bénéfices de la banque est un modèle d’entreprise sans succursale et de faibles ratios d’efficacité. Le ratio d’efficacité d’EQB était de 36 % (pour l’ensemble de l’année 2020) et se compare favorablement à une moyenne d’environ 57 % au cours de la même période pour bon nombre de ses pairs canadiens.

Lire la suite: Equitable Group présente ses perspectives 2021

A lire  La BdC fait allusion à un resserrement des prêts hypothécaires

Cependant, Fitch a noté que si l’une des plus grandes forces d’Equitable est son activité de prêts hypothécaires alternatifs non assurés, il s’agit également d’un domaine de risque crucial qui mérite un examen plus approfondi.

« Le portefeuille représente une part importante, environ 35%, du total des prêts au bilan et est composé en grande partie de clients tels que les immigrés qui n’ont pas d’historiques de crédit importants », a déclaré Fitch, ajoutant que ces consommateurs avaient moins de flexibilité financière et sont plus sensibles à la hausse des taux ou aux chocs économiques.

Néanmoins, la qualité des actifs d’Equitable est solide malgré ces clients potentiellement plus risqués, principalement parce que la banque est soutenue par une souscription prudente, un processus de recouvrement diligent et de faibles ratios prêt/valeur résidentiel/commercial.

« Fitch reconnaît également que les prêts aux particuliers d’EQB ne durent généralement qu’un à deux ans, tandis qu’un prêt hypothécaire dans une grande banque est généralement de cinq ans », a déclaré l’agence. « De plus, contrairement à ses homologues plus importants, l’ensemble du portefeuille de prêts d’EQB est sécurisé, ce qui permet de minimiser les pertes. Fitch note que les pertes de crédit réelles d’EQB sont inférieures à 5 points de base, ce qui est inférieur à celui de nombreuses autres banques canadiennes.

A lire  Co-fondateur de RateHub sur la façon dont les courtiers devraient aborder l'environnement actuel des taux bas

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer