Frais de clôture de l’hypothèque

Les frais de clôture d’hypothèque sont des frais administratifs et juridiques liés à l’achat d’une propriété.  L’achat d’une maison peut être exaltant, mais il est important de se rendre compte qu’il y a plus de coûts associés à l’achat que le prêt hypothécaire et les intérêts.  La connaissance des frais de clôture vous aidera grandement à déterminer exactement ce que vous devrez payer pour votre nouvelle maison.

Dans le cas d’un prêt hypothécaire conventionnel, vous recevez un prêt correspondant à 80 % du coût de votre prêt hypothécaire que vous devrez payer :

  • Droits de cession immobilière : il s’agit d’un impôt non récurrent prélevé par les gouvernements provinciaux.  Le montant est déterminé en fonction d’un pourcentage du prix de la propriété.  Le taux varie d’une province à l’autre et est appliqué en fonction du prix de votre propriété.  Ils ont tendance à se situer entre 0,5 % et 2 %.
  • Frais de notaire et d’avocat : lors de l’achat de votre maison et de l’examen de votre hypothèque, il est conseillé de se faire représenter par un avocat ou un notaire.  Les honoraires associés à l’avocat vous seront facturés.
  • Assurance incendie : Au Canada, il est essentiel de souscrire une assurance incendie au moment de la prise de possession de vos biens.  Le prêteur hypothécaire en aura besoin pour que vous puissiez recevoir l’argent.  La plupart des compagnies d’assurance vous demanderont de faire inspecter votre maison avant d’assurer la propriété.  Passez en revue ces procédures à l’avance afin de ne pas rencontrer de problèmes lorsque vous voulez emménager dans votre nouvelle maison.
  • Inspection de la maison : Il est recommandé de faire inspecter toute maison neuve avant de souscrire une assurance ou d’envisager l’achat d’une propriété.  Ceci est particulièrement important lorsque la propriété n’est pas une nouvelle construction.  Lorsque vous embauchez un inspecteur professionnel, vous découvrirez tous les problèmes majeurs, mineurs et latents.  Une inspection professionnelle peut être coûteuse, mais permettra à l’acheteur d’économiser beaucoup plus d’argent à long terme.
  • Frais d’évaluation : Avant d’obtenir une hypothèque, de nombreux courtiers en hypothèques et établissements de crédit canadiens s’attendent à ce qu’une évaluation de la maison leur permette de mieux comprendre la valeur de la propriété.
  • Décaissements : Il y a beaucoup de petites dépenses, y compris les recherches de titres et les frais d’enregistrement qui devront être payés par l’acheteur.
  • Frais d’arpentage ou frais d’assurance titres : Un arpentage (effectué pour délimiter les limites de la propriété) est habituellement effectué par l’institution prêteuse, mais si un arpentage n’a jamais été effectué ou si l’arpentage n’est pas disponible, vous serez facturé pour en obtenir un nouveau.  Certains prêteurs accepteront des frais d’assurance titres qui sont généralement moins élevés.
A lire  Les taux hypothécaires chutent alors que la crise économique persiste

Un prêt hypothécaire pour lequel l’emprunteur a versé une mise de fonds inférieure à 20 % s’appelle un prêt hypothécaire à ratio élevé et exige que l’emprunteur paie des frais d’assurance.  Un emprunteur ayant un prêt hypothécaire à ratio élevé devra payer tous les frais de clôture énumérés ci-dessus ainsi qu’une assurance pour protéger le prêteur contre le défaut de paiement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer