Frais de refinancement en cas de pandémie au coût moyen de 26 $ par mois

Une «commission de refinancement défavorable du marché» qui a été imposée sur les prêts garantis par le gouvernement cette semaine signifie que les propriétaires qui refinancent leurs prêts hypothécaires verront leurs économies réduites en moyenne de 26 $ par mois.

À compter de mardi, ceux qui refinancent des prêts hypothécaires de plus de 125 000 $ soutenus par Fannie Mae ou Freddie Mac bénéficieront d’un supplément de 0,5%. Pour un prêt moyen de 280 000 $, cela équivaut à 1 400 $ ajoutés au montant du prêt, qui s’accumulent ensuite avec des intérêts sur la durée du prêt. Sur 30 ans, cela représente environ 26 $ par mois, selon Adam DeSanctis, directeur des affaires publiques de la Mortgage Bankers Association (MBA).

Le refinancement – qui permet souvent aux emprunteurs de baisser le taux d’un prêt existant en échange de frais – a explosé cette année. En fait, les propriétaires se refinancent deux fois plus vite qu’il y a un an, grâce aux taux d’intérêt très bas provoqués par la pandémie. Le taux d’intérêt moyen d’un nouveau prêt hypothécaire à taux fixe de 30 ans a atteint un autre niveau record jeudi, tombant à seulement 2,71%, selon Freddie Mac.

Les nouveaux frais, annoncés au cours de l’été, aident Fannie et Freddie à couvrir ce qu’ils estimaient alors à 6 milliards de dollars de pertes découlant des secours aux propriétaires liés à une pandémie.Le gouvernement a ordonné un moratoire sur les saisies sur les prêts hypothécaires garantis par le gouvernement fédéral et a offert à la plupart des propriétaires la possibilité de suspendre leurs paiements hypothécaires jusqu’à un an.

A lire  Puis-je refinancer mon prêt hypothécaire "underwater" (surhypothéqué)?

Selon DeSanctis, les frais de marché défavorables «ne feront pas grand-chose» à cette demande. Cependant, d’ici l’année prochaine, une économie en reprise exercera probablement une pression à la hausse sur l’inflation et les taux d’intérêt, surtout s’il y a une autre série de mesures de relance de la part du gouvernement, a-t-il déclaré.

«Si vous êtes propriétaire et envisagez de refinancer, le moment est venu de le faire, car les taux vont lentement augmenter l’année prochaine», a déclaré DeSanctis.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer