Home Capital giflé avec une réclamation de 70 M $

Home Capital Group Inc. a déclaré plus tôt cette semaine avoir reçu un projet de déclaration de la part d’un partenariat géré par West Face Capital Inc. contenant des allégations de fausses déclarations.

Le prêteur hypothécaire alternatif a déclaré que le projet, qui n’a pas encore été déposé au tribunal, réclame des dommages-intérêts de 70 millions de dollars.

«La société estime qu’elle dispose de moyens de défense valables et, si West Face commence la réclamation, la société a l’intention de défendre pleinement sa conduite, ainsi que d’enquêter sur la conduite des différents vendeurs à découvert et le bien-fondé de leurs actions, qu’elles agissent seules ou de concert avec d’autres », a déclaré Home Capital dans un communiqué, cité par La Presse canadienne.

La société a déclaré que la réclamation avait été préparée au nom de West Face Long Term Opportunities Global Master LP, une société en commandite des îles Caïmans qui s’est retirée d’un règlement global dans le cadre d’un recours collectif plus tôt cette année.

Lire la suite: Le volume des nouveaux prêts chez Home Capital diminue encore

En juin, Home Capital a accepté de payer 30,5 millions de dollars pour régler un recours collectif et une affaire devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario concernant des allégations de divulgation trompeuse.

A lire  La réduction des activités de la SCHL marque la tendance

L’analyste de Raymond James, Brenna Phelan, a noté que Home Capital se négocie actuellement avec une décote par rapport à son homologue le plus proche, Equitable Bank.

«Bien que la sanction elle-même soit gérable, nous pensons que cette déclaration, ainsi que toute future affaire judiciaire, servira de rappel des squelettes dans le placard», a écrit Phelan à propos du procès potentiel de West Face.

Home Capital a déclaré que la réclamation de West Face décrit la construction d’une position courte significative dans Home Capital au printemps et à l’été 2013 avant de couvrir sa position courte entre l’automne 2013 et le printemps 2015.

West Face a déclaré avoir couvert sa position courte pendant une période au cours de laquelle il estime maintenant que les prix du marché des actions de Home Capital ont été gonflés en raison de divulgations publiques incomplètes.

«West Face a agi seule dans sa position courte et n’a agi de concert avec aucun autre vendeur à découvert», a déclaré le gestionnaire de placements basé à Toronto dans un communiqué.

La société a déclaré qu’elle n’avait pas négocié d’actions de Home Capital depuis avril 2015.

Histoires liées:

Reeling Home Capital Group envisage une présence dans le secteur commercial
Home Capital quitte le traitement des paiements, segments des cartes prépayées

A lire  Changement supplémentaire au sein de la plus grande association de l'industrie

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer