La confiance des consommateurs canadiens se renforce dans un marché immobilier en hausse

Les consommateurs canadiens ont exprimé une grande confiance dans les perspectives de l’immobilier et de l’économie nationale pour la cinquième semaine consécutive, selon la dernière édition de l’indice de confiance canadien Bloomberg Nanos.

Le saut de 59,5 à 59,9, qui couvre la semaine se terminant le 5 août, a représenté le plus grand gain d’une semaine à l’autre de l’indice depuis septembre 2014, Bloomberg signalé.

L’enquête a été menée par sondage téléphonique (avec une moyenne mobile sur 4 semaines) auprès de 1 000 répondants et est statistiquement exacte à 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

«Les Canadiens sont optimistes quant aux perspectives de l’immobilier, 44,2% d’entre eux disant s’attendre à des hausses de prix et 11,1% prévoyant des baisses. La différence entre les deux – à 33,1 pour cent – est la plus grande depuis octobre 2014 », indique la publication dans sa publication de données.

«La part des Canadiens qui voient une économie se raffermir est passée à 26,3% la semaine dernière, le plus haut depuis mai, tandis que ceux qui s’attendent à ce que l’économie s’affaiblisse est tombée à 21%, le plus bas depuis octobre 2014», a-t-il ajouté.

Les Canadiens sont également devenus plus optimistes quant à la richesse de leur ménage.

A lire  Fraude hypothécaire: au-delà du contrôle des courtiers

«En ce qui concerne les finances personnelles, 16,8% des Canadiens ont dit qu’ils étaient mieux lotis que l’an dernier. C’est le plus élevé depuis janvier », Bloomberg c’est noté.

Pourtant, « [the] la part de ceux qui pensent être plus mal lotis est également passée à 22,7%, contre 21,5% auparavant. »

Histoires connexes:

Le segment dynamique de l’habitation est désormais un facteur crucial de la croissance du PIB canadien
La reprise pourrait commencer sérieusement seulement après l’été – Poloz

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer