La part de marché des courtiers continue de croître

Les courtiers détiennent une part plus importante du gâteau hypothécaire, selon des statistiques récemment publiées.

Les courtiers hypothécaires ont financé 33% des prêts hypothécaires actuellement détenus par des Canadiens, selon les Professionnels hypothécaires du Canada État annuel du marché hypothécaire résidentiel au Canada rapport.

C’est une augmentation de 30% en 2015 et 2014 respectivement.

Les courtiers ont augmenté leur part des achats en 2016 à 43%, contre 42% il y a un an. Ils ont toutefois concédé une partie des activités de renouvellement et de refinancement cette année, détenant 25% (-2% d’une année sur l’autre).

«Pour tous les prêts hypothécaires actuels sur les maisons, 56% ont été obtenus auprès d’une banque», a déclaré Will Dunning, économiste en chef de MPC, dans le rapport. «Les courtiers en hypothèques détenaient une part de 33%, les coopératives de crédit étaient la source de 7% de ces prêts hypothécaires, suivis de 2% par des sociétés d’assurance-vie ou de fiducie et seulement 2% ont déclaré avoir obtenu leur prêt hypothécaire via une« autre »source.»

Bien que les courtiers aient augmenté leur part de 3%, la part des représentants des banques est restée relativement inchangée à 56%, contre 57% l’an dernier.

Les coopératives de crédit continuent cependant de voir leur part diminuer.

A lire  BC s'attaque aux propriétaires immobiliers anonymes

Ces institutions financières ont vu leur part passer de 9% en 2014 à 8% en 2015, et enfin à 7% cette année.

«Mesuré en pourcentage du total des créanciers hypothécaires, pour les achats en 2016, les banques représentent 49%, les courtiers hypothécaires 45% et les autres catégories de professionnels hypothécaires 6%», a déclaré Dunning.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer