La phase I de l’Initiative fédérale de logement communautaire est en cours

Au milieu d’une tendance soutenue de prix élevés et de rareté de l’offre sur les marchés immobiliers résidentiels du pays, le gouvernement du Canada redouble d’efforts pour assurer des logements abordables à ceux qui en ont le plus besoin.

L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), a annoncé à la fin de la semaine dernière que 38 millions de dollars seront alloués à titre de financement pour la phase I de l’Initiative fédérale de logement communautaire sur une période de deux ans.

Cette tranche de fonds est destinée à «une prolongation temporaire des subventions pour maintenir l’abordabilité des ménages à faible revenu et protéger les locataires vivant dans des projets de logement communautaire administrés par le gouvernement fédéral pendant la transition des fournisseurs de logements vers un nouveau programme de soutien au loyer et se préparer à la modernisation de la phase II, »A déclaré la SCHL.

En savoir plus: Plus de 50000 logements abordables seront créés dans 10 ans

«La phase 1 de l’Initiative fédérale de logement communautaire est un élément essentiel de ce plan, et avec cette annonce, nous sommes un pas de plus vers la réalisation de la vision de la stratégie. Protéger les ménages contre la perte d’un logement abordable est une mesure concrète pour s’assurer que les Canadiens ont un logement qui répond à leurs besoins et qu’ils peuvent se permettre », a déclaré Duclos.

La phase I continuera de fournir des subventions aux fournisseurs de logements communautaires administrés par le gouvernement fédéral ayant des accords d’exploitation à long terme qui ont pris fin ou qui arrivent à échéance entre le 1er avril 2016 et le 28 février 2020. Ces fournisseurs «continueront de recevoir le même niveau de la subvention actuellement fournie en vertu des accords existants jusqu’au 31 mars 2020. »

A lire  Le manque de projets d'appartements entraîne une baisse des mises en chantier dans cette région de l'Ontario

Dans le but de réduire l’itinérance chronique de 50%, la Stratégie nationale sur le logement du gouvernement fédéral devrait investir 500 millions de dollars sur 10 ans pour protéger l’abordabilité des locataires, tout en stabilisant les opérations d’environ 55000 unités de projets de logement communautaire administrés par le gouvernement fédéral.

Histoires liées:

La majorité des jeunes Ontariens estiment que l’accession à la propriété est impossible
Les hauts vancouvérois mettent en garde contre le fardeau supplémentaire de la taxe scolaire

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer