La reprise pourrait commencer sérieusement seulement après l’été – Poloz

On s’attend à ce que l’économie canadienne reste stable ou même se contracte au deuxième trimestre de l’année et ne montrera que des signes de «reprise démesurée» d’ici le troisième trimestre, a récemment déclaré la Banque du Canada.

Dans un Globe and Mail rapport publié par BNN, Le gouverneur de la BdC, Stephen Poloz, a déclaré que cette récession pourrait être largement attribuée à la production économique affectée par l’incendie sans précédent de Fort McMurray, qui devrait faire chuter de 1 à 1,25% le PIB au deuxième trimestre de 2016, conduisant ainsi à une »Économie cet été.

Heureusement, une combinaison d’exportations plus fortes et de meilleures perspectives commerciales avec une économie américaine en amélioration permettrait au Canada de compenser la perte de production entre juillet et septembre.

Poloz a assuré que ces signes de reprise seraient là pour durer, malgré les bosses sur la route de Fort McMurray et la baisse continue des investissements dans l’énergie et les ressources. D’ici la fin de cette année, les investissements dans le secteur de l’énergie devraient être inférieurs d’au moins 60% aux chiffres de 2014.

«De nombreuses entreprises sont proches de leurs limites de capacité, ce qui est de bon augure pour les investissements futurs et la création de nouveaux emplois», a déclaré le gouverneur. «Ainsi, bien que l’ensemble du processus ait été d’une lenteur et d’une inégalité décevantes, nous restons convaincus que nous avons le bon récit.»

Poloz a indiqué que les produits pharmaceutiques, les meubles et accessoires et les matériaux de construction étaient les segments d’exportation les plus performants, après avoir retrouvé leurs niveaux d’avant la crise. Le tourisme continue également d’être un secteur en plein essor et la bulle immobilière ne semble pas éclater de si tôt.

A lire  Les hypothèques pourraient faire partie des garanties de prêt d'urgence

«Le processus a été inégal et le restera probablement, mais nous faisons de réels progrès», a-t-il déclaré.

Histoires connexes:

Perspectives économiques positives pour la Colombie-Britannique et l’Ontario jusqu’à la fin de 2017
Les marchés du logement resteront sains malgré la contraction de l’économie – TD

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer