L’augmentation de l’acompte prend effet cette semaine

Après son annonce en décembre, les dernières révisions du gouvernement fédéral à la réglementation hypothécaire devraient entrer en vigueur à compter de cette semaine, ce qui soulève des inquiétudes quant au fait que les maisons deviennent de plus en plus hors de portée d’un nombre croissant de ménages.

Les acheteurs potentiels seraient tenus par les assureurs hypothécaires – y compris la SCHL, un choix de premier choix pour la plupart des Canadiens – de verser une mise de fonds de 10% sur toute hypothèque d’une valeur comprise entre 500 000 $ et 999 000 $.

Les analystes ont déclaré que la hausse empêcherait une fraction importante de la population acheteuse, en particulier les jeunes familles, de participer à l’essor des marchés immobiliers au Canada. Le volume des ventes de maisons unifamiliales individuelles dans les régions à forte demande comme Toronto et Vancouver pourrait en subir les effets.

« La majorité de l’impact sera sur les acheteurs d’une première maison, en particulier les acheteurs d’une première maison dans les marchés plus chauds », a déclaré Don Campbell, analyste principal du Real Estate Investment Network. Nouvelles de CBC.

Les représentants du gouvernement ont déclaré que si cela alourdissait le fardeau des primo-accédants, l’ajustement donnerait en réalité des doutes aux propriétaires en difficulté financièrement et les éviterait de l’insolvabilité, en particulier dans le contexte d’une croissance continue des prix de l’immobilier et d’une économie faible.

«Nous voulons nous assurer de créer un environnement qui protège les gens qui achètent une maison afin qu’ils aient une valeur nette suffisante dans leur maison», a déclaré le ministre des Finances Bill Morneau en décembre.

A lire  HomEquity Bank atteint des niveaux records en mai 2017

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer