L’augmentation des plans de rénovation domiciliaire pourrait profiter aux prêts sur valeur domiciliaire

Les courtiers hypothécaires impliqués dans le marché des prêts sur valeur domiciliaire pourraient s’attendre à une année 2020 rentable. Selon une nouvelle prévision du Groupe Altus, le niveau des dépenses de rénovation des propriétaires canadiens devrait être à la hausse.

Les dépenses en rénovation domiciliaire ont chuté en 2018 à 77 milliards de dollars, en baisse de 5,15% par rapport au niveau de 2017. C’était la première fois depuis 2011 que les dépenses pour la rénovation domiciliaire ne permettaient pas d’obtenir une augmentation d’une année à l’autre.

Bien que les données pour 2019 ne soient pas finalisées, le groupe Altus s’attend à un total de 78,5 milliards de dollars de rénovations en fin d’année, une hausse de 2,1% par rapport à 2018. Le groupe Altus prévoit également que le niveau de 2020 sera de 80,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 3% depuis l’année derniere.

En ce qui concerne le paiement de ces rénovations, Altus a déterminé que 35% des Canadiens chercheront des produits comme une marge de crédit hypothécaire (HELOC) pour financer leurs projets, comparativement à 20% des rénovateurs qui visent des prêts personnels et des crédits non garantis. pour financer leurs projets. Un autre 17% des rénovateurs ont déclaré qu’ils allaient utiliser une carte de crédit bancaire et 6% polissaient les cartes de crédit de leur magasin de détail.

A lire  L'activité de Vancouver atteint un léger ralentissement en avril

Les nouvelles données font écho à l’enthousiasme mesuré en mars 2019 avec un sondage RateSupermarket.ca qui a révélé que 50% des Canadiens préféreraient rester chez eux et rénover la propriété s’ils recevaient une aubaine de 50000 $, comparativement à 30% qui prendraient le argent et déménager.

«Compte tenu du marché immobilier actuel et du resserrement des règles hypothécaires, la rénovation de votre maison existante a beaucoup de sens sur le plan financier pour de nombreux Canadiens», a déclaré Janine White, vice-présidente du marché et de la stratégie chez RateSupermarket.ca. « Notre sondage montre que les Canadiens comprennent et apprécient la valeur de leur investissement immobilier. »

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer