Le Canada salue la hausse des taux de la Réserve fédérale américaine

Le gouvernement canadien est ouvertement réceptif à la possibilité d’une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis sur la base des récentes déclarations de la Réserve fédérale américaine, a déclaré le ministre canadien des Finances aux journalistes le 20 mai lors de la dernière réunion des finances du G7.

Dans un article publié par le Poste financier, Megumi Lim de Reuters a cité Bill Morneau disant que le Canada bénéficiera de généreuses aubaines de la stabilité économique des États-Unis en raison des relations commerciales étroites entre les deux pays.

«Les États-Unis sont notre principal partenaire commercial avec une marge très importante, donc l’idée qu’ils tiennent compte de leurs taux d’intérêt est quelque chose qui ne peut que dire que leur économie se porte bien», a déclaré Morneau.

Divers observateurs ont noté que les récentes annonces des responsables de la Fed suggèrent une augmentation des taux lors de la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine en juin, juste une semaine avant le vote de la Grande-Bretagne le 23 juin sur son adhésion à l’Union européenne.

Les consommateurs canadiens demeurent parmi les segments les plus actifs sur les marchés américains, même si une étude récente a révélé qu’ils ont récemment été devancés par les Chinois en tant que plus grande population d’achats étrangers de biens immobiliers résidentiels américains.

A lire  Un tiers des marchés urbains à la croissance la plus rapide de NA se trouvent au Canada
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer