Le drame Titan met en évidence la responsabilité des courtiers

Les courtiers comptant plus que jamais sur des sources de revenus alternatives, un vétéran de l’industrie met en garde les joueurs sur la diligence raisonnable requise pour placer des clients dans ces investissements.

«La recherche de rendement du public et l’incroyable croissance du financement hypothécaire privé, MIC ou syndiqué de propriétés de développement et / ou de construction en Ontario auront un jour une raison d’être», a écrit Ron Butler, propriétaire de Verico Butler Mortgage, dans la section des commentaires de MortgageBrokerNews .ca. «Alors que de nombreux courtiers hypothécaires sont presque sans faille dans leur diligence raisonnable et leur rigueur dans le choix des projets à offrir aux investisseurs hypothécaires, d’autres sont agressifs d’une manière qu’il faut qualifier d’insouciante et égoïste.

L’avertissement de Butler fait suite à la nouvelle qu’un ancien partenaire de référence de courtier fait actuellement l’objet d’une enquête de la CVMO.

Titan Equity Group et son PDG, Lance Kotton, font l’objet d’une enquête de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario pour avoir prétendument détourné des fonds d’investisseurs. Aucune accusation n’a en fait été portée ou ces allégations encore prouvées devant les tribunaux.

La CVMO allègue que Kotton a utilisé les fonds des investisseurs pour acheter une maison, des voitures de luxe et se payer des frais de gestion «excessifs».

Une Cour supérieure de justice de l’Ontario a placé Titan sous séquestre à la demande de la CVMO le 16 novembre.

A lire  Les prix des logements franchissent la barre des 450 000 $

Et Butler fait valoir que davantage de partenaires de référence pourraient bientôt se retrouver sous le microscope du régulateur.

«Bien qu’il s’agisse d’une poursuite de la CVMO basée sur des offres limitées de concessionnaires, des hypothèques étaient impliquées dans les présentations aux investisseurs», a écrit Butler.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer