Le gouvernement passe à nouveau au ralentissement du marché

Il se peut que d’autres courtiers en chaussures aient attendu pour abandonner, la SCHL ayant annoncé qu’elle limiterait désormais chaque prêteur inscrit à son programme de titres adossés à des hypothèques à 350 millions de dollars en garanties pour août.

La société d’État affirme qu’elle imposera à chaque prêteur une limite sur les nouvelles garanties afin de rester sous son plafond de 85 milliards de dollars. Les courtiers, parmi d’autres acteurs du canal, craignent que les prêteurs n’augmentent leurs taux hypothécaires pour compenser toute augmentation de leurs propres coûts de titrisation ou une baisse de l’activité associée.

Pourtant, les monolines capables d’éviter ce genre de hausse des prix pourraient bénéficier de la décision de la SCHL, estiment les analystes.

Mais les courtiers adoptent déjà une approche attentiste avant de décider si cette dernière décision ralentira davantage le marché, qui a seulement commencé à rebondir.

A lire  La start-up fintech financée par Goldman Sachs fait ses premiers pas au Canada
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer