Le marché du logement tiède de la Colombie-Britannique ralentira l’économie de la province

Selon les dernières perspectives du Conference Board du Canada publiées cette semaine, le ralentissement constant du marché de l’habitation en Colombie-Britannique nuira très probablement à son économie jusqu’en 2020.

La croissance du PIB réel de la province passera probablement de 2,6% en 2018 à 2,5% cette année, puis à 2,4% en 2020 «malgré les mégaprojets en cours dans le secteur de l’énergie».

Ces chiffres contrastent fortement avec une période dorée de croissance plus forte que d’habitude de 2014 à 2017, qui a enregistré une moyenne de 3,2%. Une grande partie de cette accélération du rythme pourrait être attribuée à la demande de biens immobiliers en Colombie-Britannique, qui a dû être relativement rampante après la mise en œuvre de réglementations extrêmement strictes sur les prêts hypothécaires au début de l’année dernière.

Le ralentissement était particulièrement visible sur les grands marchés métropolitains. Les données de la Chambre immobilière du Grand Vancouver indiquent que l’activité de vente de la région a chuté de 39,3% d’une année à l’autre en janvier, à seulement 1 103 transactions.

Lire la suite: Les politiques fiscales immobilières de la Colombie-Britannique fonctionnent comme prévu – Ministre des Finances

Le Conference Board du Canada voit cependant une lueur d’espoir: parmi les mégaprojets énergétiques mentionnés ci-dessus, il y a un plan de 40 milliards de dollars sous les auspices de LNG Canada et de ses cinq partenaires d’investissement, avec une installation éventuelle à Kitimat, en Colombie-Britannique.

A lire  Un ancien banquier voit un avantage dans les nouveaux frais bancaires de RBC

«Avec le ralentissement du marché de l’habitation, l’approbation par les investisseurs du terminal de gaz naturel liquéfié et du pipeline de LNG Canada à la fin de 2018 est arrivée à un moment opportun pour la province. La première phase du développement fournira une impulsion substantielle au PIB réel de la province d’ici le milieu de la prochaine décennie », a déclaré le Conseil dans ses perspectives, cité par Affaires à Vancouver.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer