Le NPD veut des règles plus strictes sur les frais bancaires

Les banques et les prêteurs hypothécaires peuvent avoir plus de restrictions sur leurs frais si le NPD réussit. À la suite de contrôles plus stricts sur les entreprises de télécommunications qui facturent des factures papier aux clients l’an dernier, les députés du parti veulent qu’Ottawa sévisse avec les prêteurs. Le député Andrew Cash a déclaré à 680News.com: «Vous ne devriez pas avoir à payer d’argent pour payer votre facture; vous ne devriez pas avoir à payer d’argent pour payer votre hypothèque; vous ne devriez pas avoir à payer d’argent pour payer votre prêt étudiant. » Il demande que le code de conduite des banques et des prêteurs hypothécaires soit élargi et qu’il soit obligatoire; actuellement, les banques suivent généralement le code mais ne sont pas tenues de le faire. En réponse à un défi de Cash in the Commons jeudi, Joe Oliver a déclaré que le gouvernement avait mis en place une protection supplémentaire pour les consommateurs. Le ministre des Finances a dit que les Canadiens devraient être aidés par une information plus claire sur les produits financiers, y compris les frais. Dans le budget fédéral, il y avait une proposition de nouveau cadre pour les services financiers.

A lire  Outre les bureaux, le marché commercial de Vancouver est atone
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer