Le rôle de la Banque du Canada remis en cause par une poursuite

Une poursuite conteste le rôle de la Banque du Canada et prétend qu’elle ne respecte pas sa constitution. L’action en justice a été initiée par le Comité pour la réforme monétaire et économique et est gérée par l’avocat Rocco Galati, qui a mis fin à la nomination du juge Marc Nadon par la Cour suprême. On prétend que la BdC a été établie pour consentir des prêts sans intérêt aux gouvernements provinciaux pour les infrastructures et pour le règlement des comptes internationaux. Cependant, le groupe affirme que les changements dans les années 70 signifient que le rôle de la banque centrale a changé et que les banques privées et les prêteurs hypothécaires remplissent une partie de son objectif initial.

A lire  Une tour résidentielle de 300 M $ va surgir à Montréal
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer