Le secteur commercial de Vancouver stimulé par de petites transactions

La vente de biens immobiliers commerciaux de plus de 100 millions de dollars est pratiquement inexistante à Vancouver actuellement. Les transactions dites du «grand trophée» impliquent généralement de grandes institutions, mais ce sont les petits investisseurs privés qui sont les plus actifs sur le marché. Un rapport de milieu d’année d’Avison Young montre que les bureaux sont la partie la plus active du secteur commercial à Vancouver, représentant près de la moitié de toutes les ventes, avec le commerce de détail ensuite et les unités industrielles quelque peu derrière. Les experts disent que Vancouver a relativement peu d’espace de bureau, comparé à Toronto par exemple, de sorte que les entreprises sont moins susceptibles de chercher un déménagement. Lisez l’histoire complète.

A lire  Les nouvelles règles de la SCHL stimuleront les achats de maisons - courtiers
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer