Le secteur de l’investissement en copropriété demeure stable – SCHL

La dernière étude de la Société canadienne d’hypothèques et de logement a révélé que le secteur de l’investissement en copropriété est demeuré stable au premier trimestre de 2016, alors que des volumes de transactions record dans les marchés les plus actifs du pays au cours de la même période.

Selon la SCHL, l’un des principaux moteurs du phénomène est le nombre croissant d’investisseurs en copropriété qui achètent plusieurs propriétés pour éventuellement profiter des prix haut de gamme et des revenus locatifs des principaux marchés. La proportion d’investisseurs à Toronto et à Vancouver qui ont acheté au moins deux unités supplémentaires en plus de leurs propres condos a augmenté de près de 13% par rapport à 2014.

Tel que rapporté par Le Globe and Mail, l’enquête de la SCHL – qui s’est intéressée à plus de 42 000 propriétaires à Toronto et à Vancouver – a révélé que 25% des investisseurs en copropriété possèdent au moins deux unités et près de 10% ont déclaré être propriétaires de trois unités ou plus.

Pendant ce temps, environ 50% des investisseurs en copropriété dans les deux villes ont déclaré que leurs unités d’investissement étaient destinées à des revenus locatifs. Plus de la moitié des investisseurs en copropriété ont des hypothèques sur leurs unités de placement, a ajouté l’enquête.

A lire  Les niveaux des prêts hypothécaires assurés en baisse en 2018

Ces développements font suite à l’augmentation massive du nombre de mises en chantier dans les deux régions métropolitaines, que le rapport de la SCHL attribue à une demande accrue de condos et d’appartements. Les mises en chantier à Vancouver sont passées d’une année à l’autre de 13 400 à 37 000; Les mises en chantier à Toronto ont doublé pour atteindre 43 000 au cours de la même période.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer