Le taux de vacance des bureaux d’Edmonton diminue pour la première fois en 5 ans – rapport

Un nouveau rapport de la société immobilière commerciale CBRE a déclaré que les taux d’inoccupation des bureaux d’Edmonton ont chuté pour la première fois en cinq ans, passant à 19,7% à l’été 2017, contre 19,9% au trimestre précédent.

La dernière baisse avant cela remonte à l’été 2012, lorsque le taux est passé de 9,9% à 9,3%.

CBRE a fait remarquer que le développement découlait de l’activité dans le centre-ville, où le taux d’inoccupation d’été est tombé à 20,3% contre 20,6%, le premier dans la région depuis le printemps 2015.

Cependant, alors que la région devrait connaître la deuxième croissance économique la plus rapide au Canada cette année, le rapport CBRE a averti que cet état pourrait ne pas durer.

«Bien que les conditions économiques continuent de s’améliorer, le gouvernement de l’Alberta a annoncé en août son intention d’ajuster ses futurs plans de dépenses, car les revenus du premier trimestre étaient inférieurs à ce qui avait été prévu dans le budget 2017/2018», indique le rapport, cité par Postmedia .

«L’incertitude des dépenses publiques peut modifier l’activité de crédit-bail à court terme.»

Plus tôt cette semaine, le Conference Board du Canada a également prévu une augmentation de 3,9% du PIB d’Edmonton cette année en raison de la valorisation plus élevée du pétrole ainsi que de l’augmentation des investissements et des plans de forage. La croissance devrait être plus lente (2,2%) en 2018 en raison des hausses imminentes des prix du pétrole.

A lire  Les affaires ont explosé pour ce courtier de Victoria après avoir embauché une équipe de souscription interne

Histoires liées:

Le secteur canadien des bureaux doit s’adapter rapidement aux tendances perturbatrices – rapport
2017 sera une année charnière pour l’immobilier commercial canadien

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer