Les Canadiens fortunés choisissent de contracter une dette hypothécaire

De nombreux Canadiens fortunés – ceux qui ont un actif investissable de 500 000 $ ou plus – ont une hypothèque comme stratégie de placement; bien que 67% des personnes interrogées disposent des liquidités nécessaires pour les rembourser intégralement.

«L’idée qu’une hypothèque n’est utilisée que lorsque les fonds ne sont pas disponibles pour payer comptant pour votre maison ne sonne pas vraie pour de nombreux Canadiens fortunés», a déclaré Peter Veselinovich, vice-président des opérations bancaires et hypothécaires du Groupe Investors.

Selon Veselinovich, la stratégie utilisée par bon nombre de ces Canadiens consiste à retarder le remboursement des prêts hypothécaires après la retraite dans le but d’économiser sur les impôts encourus.

«Encaisser des placements pour rembourser votre prêt hypothécaire avant la retraite pourrait entraîner des gains en capital. Cela signifierait des impôts supplémentaires et moins d’argent à investir », a déclaré Veselinovich. «Les retraités de ce groupe démographique financier qui ne sont pas préoccupés par le paiement de leur prêt hypothécaire voient un avantage fiscal au maintien d’une hypothèque à faible taux d’intérêt sur leur maison.»

Le groupe de personnes interrogées valorise la propriété foncière dans le cadre de leur stratégie d’investissement, 32% des Canadiens fortunés possédant d’autres propriétés commerciales ou résidentielles.

51 pour cent possèdent des propriétés supplémentaires qui sont utilisées à des fins récréatives; 42 pour cent ont des immeubles locatifs d’investissement; et 11 pour cent ont acheté une propriété pour leurs enfants ou leurs parents.

A lire  L'ARC analyse près de 3000 cas de retournement de condos à Toronto

«Il est bon de voir que certains Canadiens intègrent ces décisions importantes dans leur plan financier global et engagent des experts pour obtenir des conseils», a déclaré Veselinovich. «Votre stratégie commerciale actuelle et future, vos projets de retraite, votre stade de vie et vos objectifs financiers globaux auront tous une influence sur l’hypothèque que vous choisissez.»

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer