Les Canadiens sont moins optimistes quant aux prix des maisons

L’indice de confiance canadien hebdomadaire Bloomberg Nanos montre que les ménages canadiens sont aussi prudents que les experts face à la hausse des prix des logements. L’indice comprend un moniteur du sentiment sur l’immobilier et la dernière enquête, réalisée la semaine dernière, révèle que l’écart entre les optimistes et les pessimistes était à son plus étroit depuis avril avec 37,2% estimant que les prix augmenteront au cours des 6 prochains mois (contre 37,5 une semaine plus tôt) tandis que ceux qui s’attendaient à une baisse atteignaient 11,2% (contre 10,8). La confiance globale des personnes interrogées était plus élevée, les perspectives positives de sécurité de l’emploi compensant les pertes de l’indice immobilier.

A lire  L'Oregon est une leçon de choses pour le marché naissant du cannabis au Canada - Économistes
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer