Les courtiers de l’Ontario cités pour fraude

Par le biais d’une demande d’accès à l’information lancée par La presse canadienne par l’entremise du gouvernement fédéral, il a été révélé lundi 29 février que plusieurs courtiers ontariens avaient été cités par la CSFO pour fraude l’an dernier.

Dans un Poste financier rapport, l’enquête a donné lieu à des plaintes déposées auprès de la CSFO, qui réglemente les courtiers en Ontario, par le public entre le 1er janvier et le 3 juillet 2015.

Dans au moins trois cas distincts, des individus sans scrupules se sont fait passer pour des courtiers et ont fourni des services de courtage hypothécaire sans permis.

Un autre courtier a arrangé plusieurs prêts en utilisant des documents falsifiés, tout en prenant illicitement 10 à 50 pour cent des montants prêtés. Un autre encore a été accusé par les investisseurs d’avoir menti au sujet de l’hypothèque de 1,5 million de dollars que ces derniers financent; les investisseurs ont été informés que l’hypothèque était le premier prêt sur la propriété, au lieu d’être le deuxième comme c’était le cas en réalité.

L’enquête fait suite à un nuage de suspicion sur le secteur des courtiers en hypothèques. L’année dernière, le principal prêteur Home Capital a mis fin à ses relations avec 45 courtiers frauduleux qui utilisaient de fausses informations sur les revenus et, ensemble, ont amassé 1,72 milliard de dollars de prêts en cours.

D’autres acteurs de l’industrie se sont félicités de ces développements, affirmant qu’ils finiraient par élever les normes.

A lire  La croissance continue accélère la construction à Vancouver, Toronto

«Il y a toujours assez d’affaires là-bas, il suffit de travailler un peu plus dur pour le faire monter», a déclaré le courtier et auteur de Hamilton Blair Anderson, ajoutant que des conditions économiques plus strictes n’excusaient pas un comportement contraire à l’éthique.

L’organisme de réglementation Professionnels hypothécaires du Canada a assuré au public que la proportion de courtiers en erreur reste minime par rapport aux plus de 25 000 professionnels agréés répartis sur plusieurs marchés.

Plus de 2 400 courtiers en hypothèques agréés exerçaient leurs activités en Ontario seulement en 2014, selon la CSFO.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer