Les grandes banques révèlent leurs statistiques hypothécaires au premier trimestre

C’est ce que les courtiers doivent savoir sur la performance hypothécaire des grandes banques qui n’opèrent pas dans le canal des courtiers.

RBC

L’encours des prêts hypothécaires résidentiels de la Banque Royale représentait 245,6 milliards de dollars au 31 janvier 2016, comparativement à 234,2 milliards de dollars au 31 octobre 2015.

La plus grande des grandes banques attribue à son portefeuille de prêts hypothécaires résidentiels la stimulation de la croissance globale de ses prêts.

«Les prêts ont augmenté de 68 milliards de dollars ou 15%, reflétant en grande partie notre acquisition de City National, la croissance continue du volume des prêts de gros et des prêts hypothécaires à l’habitation principalement en raison de l’augmentation de l’activité des clients et une augmentation due à l’impact de la conversion des devises», a déclaré RBC dans son rapport financier Q1.

BMO

Les prêts hypothécaires ont augmenté de 5% d’une année à l’autre. Son portefeuille total de prêts hypothécaires résidentiels s’élève maintenant à 97,6 milliards de dollars.
Le portefeuille de prêts hypothécaires en copropriété de BMO est maintenant de 14,1 G $, dont 51% sont assurés.

CIBC

Le portefeuille de prêts hypothécaires résidentiels de la CIBC s’élevait à 101,8 milliards de dollars au 31 janvier 2016, en baisse par rapport à 103,9 milliards de dollars au 31 octobre 2015.

A lire  Villes de l'Ontario avec les logements les moins chers et les plus chers

Les revenus de la CIBC ont augmenté de 107 millions de dollars (5%) par rapport au trimestre précédent.

Cependant, la banque a admis qu’une partie de ses revenus était en baisse en raison de sa sortie du canal des courtiers en hypothèques.

«Les revenus des services bancaires personnels ont augmenté de 89 millions de dollars, principalement en raison de la croissance des volumes, des écarts plus larges et des frais plus élevés. La même période l’an dernier comprenait un gain découlant d’ajustements comptables sur les montants du bilan liés aux cartes de crédit, présenté comme un élément à noter », a déclaré la CIBC dans son rapport financier du premier trimestre. «Les autres revenus ont diminué de 7 millions de dollars, principalement en raison de la baisse des revenus de notre activité de courtage hypothécaire FirstLine abandonnée.»

En ce qui concerne les actifs, la CIBC a déclaré que «les prêts hypothécaires résidentiels ont augmenté de 3,7 milliards de dollars, principalement en raison de la croissance des prêts hypothécaires de marque CIBC, partiellement contrebalancée par l’attrition dans le secteur des courtiers hypothécaires FirstLine abandonné.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer