Les mises en chantier au Canada bénéficieront de taux d’intérêt plus bas

Alors que l’économie canadienne est rebutée par les multiples coups de feu de l’épidémie de COVID-19, la baisse des taux d’intérêt protégera les mises en chantier nationales de l’incertitude provoquée par la pandémie – du moins pour le moment.

Dans un rapport «édition spéciale» publié le 19 mars, Altus Group a déclaré que la décision de la banque centrale canadienne de réduire les taux à court terme servira de tampon potentiellement précieux contre les pires impacts du coronavirus.

«La Banque du Canada [chopped] l’objectif pour le taux au jour le jour d’un point de pourcentage total cumulé dans une réduction programmée et une réduction «d’urgence» en moins de 10 jours. Cela a entraîné une baisse des taux hypothécaires variables d’environ 70 points de base en moyenne au cours des 2 dernières semaines (pour une durée de 5 ans) », a déclaré le Groupe Altus.

Cependant, le rapport s’est empressé d’ajouter que «le stimulus des baisses de taux peut ne pas être aussi important que certains analystes le suggèrent, étant donné que les taux hypothécaires fixes à 5 ans étaient et sont toujours plus favorables en moyenne que les prêts hypothécaires à taux variable, et les taux pour 5 ans. les prêts hypothécaires fixes d’un an n’ont reculé qu’environ 10 points de base en moyenne au cours des 2 dernières semaines (sur la base du «taux spécial» proposé par les grandes banques). »

A lire  Les hypothèques défectueuses de la Laurentienne font écho aux problèmes de Home Capital

«Notre analyse initiale est qu’une baisse plus importante des taux hypothécaires serait nécessaire pour aider à compenser les chocs économiques actuels sur les mises en chantier.»

«Dans l’ensemble, le total des mises en chantier à l’échelle du Canada en 2020 devrait égaler celui de l’an dernier, grâce à la force de l’Ontario, de l’Alberta et de la Saskatchewan. En 2021, attendez-vous à ce que la faiblesse du Québec, du Manitoba et du Canada atlantique soit compensée par des gains ailleurs », a projeté le Groupe Altus.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer