Les nouvelles inscriptions sur la MLS canadienne pourraient diminuer en 2021

Le nombre de nouvelles inscriptions sur la MLS canadienne pourrait être modeste ce printemps, ouvrant la voie à une demande record pour entrer en conflit avec une offre record.

« La statistique à surveiller en 2021 sera de nouvelles inscriptions, en particulier au printemps – combien de propriétaires existants mettront leur maison en vente? » Shaun Cathcart, économiste principal à l’Association canadienne de l’immeuble (CREA), a déclaré dans un communiqué. «Nous avons déjà des ventes record, mais nous savons que la demande est beaucoup plus forte que ces chiffres ne le suggèrent, car nous pouvons voir qu’elle a un impact sur les prix. Le jour de l’An, il y avait moins de 100 000 inscriptions résidentielles sur tous les systèmes MLS canadiens, le plus bas jamais enregistré d’après des records remontant à trois décennies.

Exactement cinq ans plus tôt, en revanche, il y avait environ 250 000 annonces de vente sur le MLS.

«Nous avons donc une demande record et une offre record pour commencer l’année. La façon dont cela se produira dans les données sur les ventes et les prix dépendra du nombre de maisons disponibles à l’achat dans les mois à venir. Idéalement, nous aimerions que les ménages puissent trouver et acquérir les logements qui correspondent le mieux à leurs besoins et que les logements restent abordables, mais le fait est que nous sommes confrontés à un problème d’approvisionnement majeur en 2021. »

A lire  Devenez agent immobilier pour les ultra riches

L’activité de vente a néanmoins été robuste dans le Grand Toronto et Vancouver le mois dernier, contribuant à établir un record national pour le mois, selon les données de l’ACI. Les transactions ont augmenté de 7,2% le mois dernier par rapport à novembre, mais les deux marchés les plus chers du pays ont enregistré des gains mensuels de 20%.

De plus, les ventes réelles au Canada ont bondi de 47,2% d’une année à l’autre en décembre – un sommet en 11 ans – alors que l’ACI a enregistré plus de 12 000 transactions dans le pays. Le mois de décembre a également marqué le sixième mois consécutif d’augmentation des ventes d’une année sur l’autre.

En 2020, 551392 ventes de maisons ont été enregistrées dans la MLS canadienne, ce qui a battu le record précédent établi en 2016 de 2,3%, soit une augmentation de 12,6% par rapport à 2019. a intégré cette année.

Cependant, comme Cathcart y a fait allusion, les stocks diminuent. Au début de ce mois, il n’y avait que 2,1 mois d’inventaire à l’échelle nationale, ce qui est un niveau record, et 29 marchés ontariens avaient moins d’un mois d’inventaire. «Alors que l’élan se poursuit jusqu’en 2021, la flambée des cas de COVID et le retour à des verrouillages semblables à ceux d’avril dans certaines provinces signifient que nous allons revoir certaines de ces solutions technologiques virtuelles pour traiter les accords au cours des premiers mois de l’année», a déclaré Poulopoulos. J’espère que nous aurons la vague actuelle plus sous contrôle au moment où le marché du printemps se déplacera, qui s’annonce très actif. »

A lire  Bon débarras, 2020!

Vous cherchez à investir dans l’immobilier? Si vous le souhaitez, nous pouvons demander à l’un de nos experts en prêts hypothécaires de vous dire exactement combien vous pouvez vous permettre d’emprunter, quelle est la meilleure hypothèque pour vous ou combien ils pourraient vous faire économiser en ce moment si vous avez déjà un prêt hypothécaire. Cliquez ici pour obtenir de l’aide pour choisir le meilleur taux hypothécaire

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer