Les prêteurs non bancaires exposés à un risque majeur en vertu de nouvelles règles

L’annonce, la semaine dernière, de nouvelles règles fédérales régissant les prêts hypothécaires au Canada mettrait le fonctionnement des prêteurs non bancaires – qui assurent un équilibre concurrentiel dans le secteur – à un risque majeur, selon les observateurs.

Le président de CanWise Financial et cofondateur de RateHub, James Laird, a déclaré que les prêteurs non bancaires remplissent la fonction vitale d’appliquer «des pressions de tiers sur [financial institutions] ils ne peuvent donc pas fixer les prix selon leur choix. »

«Les prêteurs non bancaires gardent les banques honnêtes», a déclaré Laird La presse canadienne.

Sherry Cooper, économiste en chef des Centres Hypothécaires Dominion, a fait remarquer que les restrictions sur les types de prêts hypothécaires admissibles à l’assurance entraîneront des coûts plus élevés pour les consommateurs canadiens.

«Je pense qu’il y a encore beaucoup d’incertitude là-bas, mais je pense qu’en fin de compte, [the new rules] réduire la concurrence », a déclaré Cooper.

«Moins de concurrence signifie qu’il y a moins d’offre sur le marché et, par conséquent, le prix augmente un peu. Dans quelle mesure, nous ne le savons pas, et quel sera l’impact de ce changement est encore assez incertain. »

Dans le cadre des modifications réglementaires de grande envergure, à compter du 30 novembre, des critères rigoureux qui ne couvraient auparavant que les prêts hypothécaires à ratio élevé s’appliqueront également à l’assurance de portefeuille et aux «autres assurances hypothécaires discrétionnaires à faible ratio prêt / valeur».

A lire  Transactions à Toronto en hausse de 21,1%

«Le gouvernement fédéral prend ses responsabilités au sérieux, notamment en veillant à ce que notre cadre de politique du logement demeure sain, concurrentiel et stable, en protégeant tous les Canadiens et l’économie contre la volatilité excessive potentielle du marché de l’habitation», a déclaré le ministre des Finances Bill Morneau dans son annonce du 3 octobre. .

Histoires connexes:

Nouvelles mesures de logement annoncées
De nouvelles règles hypothécaires auraient dû être introduites progressivement – économiste

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer