Les prêteurs se tournent vers l’analyse pour les évaluations de crédit

Une alliance récemment conclue entre un important prêteur et une société de technologie financière a mis en évidence la volonté continue du secteur hypothécaire d’intégrer les dernières technologies (telles que l’analyse) dans l’évaluation du crédit.

L’agence d’évaluation du crédit à la consommation Equifax Inc. a récemment annoncé sa collaboration avec la fintech Borrowell Inc. de Toronto, qui a annoncé plus tôt cette année qu’elle fournirait un accès gratuit aux cotes de crédit sur son site Web.

Les responsables d’Equifax ont déclaré que les prêteurs canadiens constitueraient un banc d’essai précieux pour cette approche révolutionnaire du calcul des cotes de crédit. Avant ce développement, les bureaux de crédit canadiens utilisaient une version numérisée glorifiée de l’ancien modèle de carte-catalogue d’historique de crédit, Le Globe and Mail signalé.

«Avec les nouvelles technologies, nous pouvons obtenir une meilleure image du consommateur lorsqu’il franchit la porte et l’intégrer dans les scores», a déclaré Chris Briggs, directeur du marketing d’Equifax Canada.

Le partenariat Equifax-Borrowell éliminera les dossiers à analyser à partir de 1 600 sources, une méthode qui aiderait particulièrement les nouveaux immigrants et d’autres consommateurs qui manquent également de données sur le crédit au Canada.

«Ce que nous essayons de faire, c’est de saisir toutes les données qui arrivent au Canada avant même d’avoir un rapport de solvabilité», a expliqué Briggs.

A lire  Les courtiers repensent leur stratégie de génération de leads Internet

«Lorsque nous nous présentons et parlons de certains des investissements que nous faisons, cela a été très bien accueilli par les banques.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer