Les statistiques de l’assureur indiquent-elles un marché sain?

L’un des principaux assureurs privés du Canada a dévoilé de solides résultats au deuxième trimestre et, peut-être plus intéressant encore, une statistique qui pourrait indiquer un marché de l’habitation sain.

Genworth MI Canada a déclaré un ratio de sinistres de 12%, son plus bas en sept ans.

«Vous avez un bon marché du logement, de très bonnes données démographiques sur les emprunteurs et de très bons profils d’emprunteurs pour nous en ce qui concerne les scores FICO et les scores de crédit», a déclaré Brian Hurley, PDG de Genworth Canada à BNN après le communiqué.

Cependant, le ratio de 12% ne devrait pas durer, selon Hurley, qui pense qu’il se stabilisera à 20% d’ici la fin de l’année.

«Il n’y a aucun moyen que ce niveau va rester», dit-il.

Bien qu’il ait également noté que les prix des logements ont été maîtrisés – des nouvelles positives pour les ours du logement qui croient qu’une bulle pourrait se former.

«L’appréciation de la maison s’est refroidie, tout comme nous le voulions», a déclaré Hurley à BNN, citant Vancouver comme exemple.

Genworth a déclaré un bénéfice net de 97 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2014 et un bénéfice d’exploitation net de 99 millions de dollars. Dans l’ensemble, les primes émises ont augmenté de 17% par rapport à l’année précédente dans les segments des prêts hypothécaires à taux élevé et faible.

A lire  L'impact économique est plus apparent dans les impayés hypothécaires des Prairies

« Une solide exécution des affaires a conduit à une croissance solide du chiffre d’affaires et notre portefeuille d’assurance de haute qualité a soutenu notre tendance à réduire les pertes », a déclaré Hurley dans un communiqué officiel. « La performance commerciale combinée à la stabilité du climat économique continue de stimuler notre dynamique positive. »

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer