Les ventes à Calgary ralentissent, les inscriptions augmentent

La confiance des consommateurs frappe le marché immobilier à Calgary, selon le Calgary Real Estate Board. Le secteur de l’énergie étant sous pression, les ventes mensuelles de maisons ont chuté à un creux de cinq ans, soit 35% de moins que la moyenne sur 10 ans, tandis que les inscriptions ont augmenté de 39%. Ann-Marie Lurie, économiste en chef du CREB, a déclaré: «Ce changement est en partie lié à la baisse continue des prix de l’énergie, qui a un impact sur la confiance des consommateurs. L’absence de reprise dans le secteur pétrolier inquiète de nombreuses personnes quant à leur situation d’emploi et cette préoccupation se reflète dans la baisse des ventes dans les chiffres de revente de janvier à Calgary. Selon elle, les conditions économiques signifient que le marché devrait être plus faible cette année que la CREB ne l’avait prédit en décembre. Malgré la récente augmentation de l’offre sur le marché, les prix de référence ont réussi à rester relativement stables en janvier à 459 100 $, une augmentation de 7,7% par rapport à janvier 2014, mais similaire aux chiffres de décembre. Avec des annonces d’appartements plus élevées par rapport aux ventes, la référence pour ce secteur est tombée à 298700 $ contre 300400 $ en décembre et la présidente du CREB, Corinne Lyall, déclare que les vendeurs doivent être réalistes: «Ils doivent tenir compte de leur type de propriété, de la concurrence qu’ils peuvent rencontrer dans leur communauté, leurs raisons de vendre et, bien sûr, quand ils ont finalement besoin que leur propriété soit vendue. » Elle s’attend à ce que beaucoup attendent le printemps pour évaluer les conditions du marché.

A lire  Montréal se rapproche de plus en plus de la mise en œuvre des taxes sur les acheteurs étrangers

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer