Les ventes de maisons battent le record d’avril

Après un mois de mars record, les ventes de maisons continuent d’afficher un rythme historique.

«Les ventes nationales de maisons ont établi de nouveaux records mensuels au cours des deux derniers mois, alors même que l’activité dans le Grand Vancouver et la RGT semble avoir dépassé», a déclaré le président de l’ACI, Cliff Iverson. «Avec près des trois quarts de tous les marchés locaux affichant des gains de ventes en avril, il existe de nombreux autres endroits où les ventes augmentent alors que nous nous dirigeons vers la période la plus occupée de l’année pour les acheteurs de maison.»

Les ventes nationales de maisons ont augmenté de 3,1% d’un mois à l’autre en avril et l’activité de 10,3% d’une année à l’autre, selon l’Association canadienne de l’immeuble.

Le prix de vente national des maisons a grimpé en flèche de 13,1% en glissement annuel. Sans compter Toronto et Vancouver, le prix de vente national a augmenté de 8,7% d’une année à l’autre.

«Les pénuries d’approvisionnement et les conditions du marché du logement serrées sont devenues auto-renforçantes dans la région du Grand Toronto», a déclaré Gregory Klump, économiste en chef de CREA. «La région du Grand Vancouver semble également se diriger dans cette direction. Bien que des hausses importantes du prix des maisons puissent inciter certains propriétaires de ces marchés à mettre leur maison en vente, le problème pour beaucoup est que la décision de déménager signifie qu’ils chercheraient également à acheter alors que la concurrence pour les annonces rares est féroce.

«En conséquence, de nombreux propriétaires décident de rester sur place et de continuer à accumuler des gains en capital. Cela empêche les inscriptions des marchés à un moment où elles sont déjà rares. »

A lire  Candidatures ouvertes pour les Prix hypothécaires canadiens 2019

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer