Les ventes de maisons chutent en juin

Les ventes de maisons au Canada ont diminué en juin, selon les plus récentes statistiques de l’ACI.

Les ventes nationales de maisons ont chuté de 0,9% d’un mois à l’autre en juin, selon l’Association canadienne de l’immeuble.
«Les ventes de juin ont prolongé les tendances observées le mois précédent», a déclaré Gregory Klump, économiste en chef de CREA. «Comme ce fut le cas en mai, la baisse mensuelle des ventes nationales a été causée par le Lower Mainland de la Colombie-Britannique et les marchés dans ou autour de la RGT. Conformément à la loi de l’offre et de la demande, des stocks exceptionnellement bas combinés à une forte demande continuent de se traduire par une forte croissance des prix sur ces marchés du logement, où les hausses de prix d’une année à l’autre ont été enregistrées à deux chiffres depuis la fin de l’année dernière. « 

Pourtant, les ventes ont augmenté de 5,2% d’une année à l’autre.

La Colombie-Britannique a connu un bond de 14,3% d’une année à l’autre; L’Ontario, quant à lui, a vu ses ventes de maisons augmenter de 6,5%.
L’Alberta (-9,2%) et la Saskatchewan (-10,7%) n’ont pas aussi bien réussi au cours des 12 derniers mois.

Pour compléter la performance du mois, le Québec a connu un bond de 2,3% d’une année à l’autre; Les ventes au Nouveau-Brunswick ont ​​bondi de 3,2%; Celle de la Nouvelle-Écosse a chuté de 4,6%; L’Île-du-Prince-Édouard a augmenté de 12,5%; et les ventes de Terre-Neuve-et-Labrador ont connu une hausse significative de 28,6%.

«Bien que les ventes nationales demeurent vigoureuses, il existe encore des différences importantes dans les tendances du marché de l’habitation au Canada», a déclaré le président de l’ACI, Cliff Iverson. «Bien que les ventes de maisons et la croissance des prix soient vigoureuses en Colombie-Britannique et en Ontario, elles demeurent modérées sur d’autres marchés où les acheteurs de maisons sont prudents et incertains quant aux perspectives de leur économie locale.

A lire  Les taux hypothécaires américains augmentent à partir d'un creux de 20 mois

La maison canadienne moyenne coûte maintenant 503 301 $, en hausse de 11,2% d’une année à l’autre.

La maison moyenne en Ontario a bondi de 13,9% pour s’établir à 544 009 $ et la maison moyenne en Colombie-Britannique coûte maintenant 694 925 $ – une hausse de 10% d’une année à l’autre.

L’Alberta continue de se débattre, le prix moyen des maisons ayant chuté de 1,4% pour s’établir à 397 269 $.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer