Les ventes de maisons dans le sud de la baie Georgienne atteignent des sommets sans précédent

Avec un total de 2 265 maisons vendues au cours des sept premiers mois de l’année seulement, le marché immobilier du sud de la baie Georgienne a atteint de nouveaux sommets et est sur le point de battre son record de ventes annuelles.

Dans un communiqué de presse publié sur son site Web, l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) a annoncé que le jalon de juillet représentait une augmentation de 24,7 par rapport à la même période l’année précédente et marque le meilleur moment où la région a franchi les 2000 ventes au cours d’une année civile.

Le prix moyen de toutes les maisons vendues dans le sud de la baie Georgienne a augmenté de 5,5 pour cent d’une année à l’autre en juillet, pour atteindre 339 091 $.

Le segment de l’Ouest – englobant la municipalité de Meaford, les Blue Mountains, le canton de Clearview, Grey Highlands, Wasaga Beach, Collingwood et Springwater – a enregistré 389 ventes en juillet seulement, soit une croissance de 3,6% d’une année sur l’autre. Les prix ont augmenté de 11,2% au cours de la même période, pour atteindre 369 532 $.

Pendant ce temps, la région de l’Est – qui couvre les villes de Midland et Penetanguishene, ainsi que les cantons de la baie Georgienne, Severn, Oro-Medonte, Tay et Tiny – a vu 160 unités vendues le mois dernier, soit 56,9% par rapport au même mois un an auparavant. . Le prix moyen a légèrement diminué de 0,7% d’une année à l’autre, pour s’établir à 295 521 $.

«Ces niveaux d’activité sans précédent ont été responsables de la réduction de l’offre à des niveaux presque records. À ce stade, ce qui est plus surprenant, c’est que les ventes peuvent suivre ce type de rythme avec si peu de propriétés disponibles à la vente », selon Kevin Woolham, président de la Southern Georgian Bay Association of REALTORS®.

A lire  La croissance du capital contredit la tendance à la hausse des taux d'intérêt

Histoires liées:

Permis de bâtir au Canada en baisse de 5,5% en juin
La réglementation municipale du développement est responsable de la pénurie de logements – rapport

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer