Produits bancaires supérieurs aux monolines ‘

Les courtiers préfèrent souvent envoyer des affaires à leurs partenaires monolignes plutôt qu’à l’une des grandes banques et la prochaine enquête Brokers on Lenders de CMP fournira à ces partenaires des détails sur la façon de mieux concurrencer.

La principale raison pour laquelle les courtiers choisissent d’envoyer des transactions aux banques sur des monolines est due à une offre de produits plus complète, selon les résultats préliminaires. Le nombre de courtiers (50 pour cent) qui citent l’offre de produits comme principal facteur de différenciation a augmenté de 8 pour cent par rapport au résultat de l’année dernière.

Selon un sondeur, l’accès aux marges de crédit et aux programmes des non-résidents et des nouveaux arrivants au Canada par l’entremise des banques sont quelques-unes des raisons pour lesquelles il choisit d’envoyer certaines offres à ce canal.

Selon le plus récent rapport de l’ACCHA, les banques représentent actuellement 47% du marché, comparativement à 39% des courtiers en hypothèques.

Un autre obstacle auquel sont confrontés les prêteurs monolines, selon 28% des participants, est la partialité des clients.

«Les clients se sentent plus à l’aise avec la banque qui est reconnaissable que celle dont ils n’ont jamais entendu parler auparavant», a déclaré un courtier qui a répondu au sondage.

A lire  C'est à quel point le QG d'Amazon peut faire grimper les loyers à Toronto

Dans l’ensemble, l’enquête Brokers on Lenders est considérée comme un baromètre de la satisfaction des courtiers à l’égard de leurs partenaires les plus importants. La recherche du CMP est également le message le plus simple et le plus influent que les courtiers en hypothèques enverront à leurs prêteurs, affirment les professionnels du secteur.

C’est d’autant plus vrai avec la concurrence croissante des banques et d’un certain nombre de coopératives de crédit à travers le pays. L’enquête et les commentaires visent à offrir de précieux conseils sur la manière dont les prêteurs peuvent mieux positionner l’industrie.

Cliquez ici pour participer.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer