Recommandation d’autoriser les fournisseurs de cours hypothécaires alternatifs

L’ACCHA est le seul fournisseur du cours de courtier en hypothèques agréé depuis un peu moins d’un an, mais il se peut que ce ne soit pas pour beaucoup plus longtemps, à la suite des recommandations que le gouvernement se demande si un fournisseur suffit.

«Le surintendant devrait… tenir compte d’autres suggestions du secteur, par exemple s’il devrait y avoir plusieurs fournisseurs de cours pour le cours sur les courtiers en hypothèques», a écrit Steven Del Duca, député provincial et adjoint parlementaire du ministre des Finances de l’Ontario dans ses recommandations officielles du MBLAA. .

Depuis février 2013, l’ACCHA est seule responsable de la formation des courtiers en hypothèques accrédités. Certains courtiers en hypothèques se sont activement demandé s’il était vraiment dans l’intérêt de l’industrie de n’avoir qu’un seul fournisseur de cours ou s’il devait être ouvert à plusieurs, voire deux, pour garantir la qualité par l’éducation.

«Nous avons vu trop de ce que j’appelle des« merveilles de cinq jours »entrer dans l’entreprise et disparaître tout aussi rapidement, car elles ne sont tout simplement pas faites pour l’entreprise», David O’Gorman, président et courtier principal chez MortgageLand a déclaré à MortgageBrokerNews.ca en février 2013, quelques jours avant que l’ACCHA ne devienne le seul fournisseur de cours. «C’est dommage que beaucoup de ces agents se lèvent ou chutent sur le fait qu’ils aient un formateur décent, et la plupart du temps, la formation n’est pas là.

A lire  L'activité de logement d'Edmonton souffre toujours de l'apathie

Pourtant, plusieurs fournisseurs de cours ne risquent pas de durcir les critiques du cours sans des ajustements importants.

«J’espère sincèrement que (l’ACCHA ne se trompe pas) aussi mal que les collèges communautaires», a déclaré O’Gorman à l’époque.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer