Taxman après les propriétaires de condos

L’Agence du revenu du Canada (ARC) serait en train de sévir contre les nageoires de condos, des centaines de propriétaires faisant l’objet d’une vérification et recevant des pénalités.

L’ARC a entrepris un «projet de condos» spécial pour enquêter sur les transactions de vente. Depuis avril dernier, ce projet a conduit à près de 600 vérifications fiscales, dont près de la moitié ont reçu des pénalités.

S’adressant à la publication sœur de MortgageBrokerNews.ca, Patrimoine immobilier canadien, Mark Weisleder, avocat et conférencier en immobilier, dit que cela est devenu un problème sérieux ces derniers temps.

«Si vous achetez un condo neuf auprès d’un constructeur et que vous le retournez peu de temps après la fermeture, vous devrez peut-être d’abord rembourser la partie du remboursement de la TVH du prix d’achat parce que vous n’avez pas emménagé ou loué», a-t-il déclaré. «Cela peut être proche de 30 000 $ dans certains cas. De plus, si vous vendez peu de temps après la clôture, l’ARC considère ce revenu d’entreprise et non un gain en capital. Vous devrez donc payer de l’impôt sur le montant total de tout profit réalisé. « 

Un certain nombre de facteurs sont analysés par l’ARC avant d’appliquer une pénalité, notamment le nombre et la fréquence des transactions, les circonstances du contribuable et la motivation déclarée de vendre.

Weisleder conseille aux propriétaires de condos d’être «correctement préparés» avant de discuter de leur position avec l’ARC.

A lire  La SCHL fait état d'une augmentation notable du nombre de logements locatifs assurés

« La personne doit être en mesure de démontrer au moyen de la documentation appropriée qu’elle avait l’intention d’emménager dans l’unité à la fermeture afin de demander le remboursement de la TVH et d’essayer de classer le bien comme capital et non comme revenu d’inventaire ou d’entreprise. »

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer