Un correctif pour les délais de souscription lents

Dans le but de rester compétitifs avec les grandes banques pendant la saison la plus chargée de l’année, un courtier suggère aux prêteurs de revoir leurs politiques de souscription pour accélérer le processus de transaction.

«Les prêteurs ne consultent pas souvent les documents en même temps qu’ils reçoivent une demande de prêt hypothécaire, ils les consultent généralement après et vous avez différentes personnes qui regardent les documents et différentes personnes qui font la souscription, il y a donc une vraie déconnexion. mon opinion », a déclaré Denny Segal des Centres Hypothécaires Dominion Origin à MortgageBrokerNews.ca. «Cela pourrait être adouci si vous aviez des personnes au pouvoir pour faire les deux – prendre une décision de crédit et examiner la documentation, ce qui pourrait rompre la déconnexion.»

Les marchés du printemps et de l’été sont traditionnellement les plus occupés pour le secteur de l’immobilier, et maintenant que cette saison est en cours, les courtiers rencontrent plus de frustration lors de la conclusion de transactions.

Toronto, par exemple, vient de connaître un mois record pour les ventes en avril, avec 11 303 maisons vendues le mois dernier.

«Les prêteurs fournissent des accords de niveau de service, d’une manière générale, qui disent qu’ils vont changer quelque chose dans un délai spécifié, mais que vous ne pouvez pas contrôler les volumes sur le marché», a déclaré Segal. «Et parfois, ne pas avoir la capacité de communiquer directement avec le souscripteur est frustrant. Nous devons parler à un commis aux documents… qui n’est pas aussi familier avec le dossier. »

Pourtant, certains courtiers sont plus efficaces avec les délais de souscription, selon Segal.

A lire  Le coût de la perte de contact avec les clients

«C’est juste un processus», a déclaré Segal. «Ces prêteurs sont de grandes institutions qui ont des moyens de faire les choses… il y en a dans la communauté des courtiers qui sont bien meilleurs que d’autres et c’est là que va l’entreprise.»

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer