Une filiale de Final Fortress déclare faillite

Dans la foulée de multiples controverses, Fortress Real Developments Inc. a vu la fermeture de la dernière filiale de courtage hypothécaire qui a aidé la société en difficulté à lever près d’un milliard de dollars en financement hypothécaire syndiqué.

Les dossiers fédéraux ont révélé que FFM Capital Inc., basée à Vaughan, en Ontario, avait déposé son bilan le 4 décembre, avec un passif de 910 935 $ et un actif nul.

Soi-disant destiné à de nouveaux développements coordonnés par Fortress, la somme de 920 millions de dollars a été collectée entre 2008 et 2017 auprès de 14000 investisseurs réguliers par l’intermédiaire de FFM et de deux autres maisons de courtage – à savoir, FDS Broker Services Inc. et FMP Mortgage Investments Inc., qui ont toutes deux fermé plus tôt. cette année.

Toutes les firmes étaient situées à Toronto et servaient de visage public à Fortress et à ses offres de prêts hypothécaires syndiqués.

Lire la suite: Les investisseurs partagent des histoires sur Fortress Real Developments

FFM, en particulier, a levé 33,2 millions de dollars auprès d’investisseurs rien qu’en 2016. La somme était apparemment pour 39 projets de forteresse.

Dans le cadre de leurs accords avec la Commission des services financiers de l’Ontario en février de cette année, les trois sociétés affiliées ont été pénalisées à verser 235 000 $ chacune à l’organisme provincial de réglementation des prêts hypothécaires.

A lire  Un nouveau test de résistance pourrait désavantager les monolines

Tentatives par Le Globe and Mail pour joindre Krish Kochhar et Tony Mazzoli, les courtiers en prêts hypothécaires inscrits qui étaient actionnaires de FFM, par courrier électronique restent sans réponse au moment de la publication.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer