Ventes d’obligations suspendues jusqu’à la résolution de la crise de Home Capital

Les difficultés actuelles de Home Capital Group Inc. étouffent les perspectives d’un marché national des obligations hypothécaires à risque, car au moins deux transactions sont en suspens au Canada.

Selon les observateurs (qui ont demandé à ne pas être identifiés), les investisseurs dans les ventes d’obligations se retiennent et attendent de voir comment la crise du prêteur alternatif se résoudra. L’une des transactions est commercialisée par la Banque Royale du Canada et adossée à des prêts de Home Capital et Equitable Group Inc., tandis que l’autre serait adossée à des prêts de MCAP Corp., a rapporté Bloomberg.

Les responsables de Home Capital, Equitable et MCAP ont refusé de commenter la question, mais le gestionnaire de fonds de Ridgewood Capital Asset Management, Mark Carpani, a noté que cette hésitation concernant les ventes d’obligations n’est pas propre à ces trois sociétés.

« Pour le moment, les investisseurs sont un peu timides », a déclaré Carpani.

À la suite d’allégations selon lesquelles Home Capital n’a pas correctement divulgué une enquête interne sur les demandes de prêt hypothécaire frauduleuses, les prêteurs alternatifs font maintenant l’objet d’un examen plus strict de la part des régulateurs.

Rien que ce mois-ci, Home Capital a dû retirer une ligne de crédit de 2 milliards de dollars pour contrer une fuite des dépôts des clients et une chute spectaculaire de ses actions depuis la fin du mois de mars.

A lire  Qui sera le plus touché par la hausse des tests de résistance ?

Histoires liées:

Home Capital dans les médias
BMO regroupe les prêts hypothécaires non assurés en obligations

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer