Volume de prêts garantis par l’immobilier résidentiel en constante expansion

Les données du Bureau du surintendant des institutions financières indiquent que la balance nationale des prêts garantis par des propriétés résidentielles a atteint un nouveau record de 301,18 milliards de dollars en mai.

À 0,08% d’un mois à l’autre, cette augmentation était beaucoup plus faible que la moyenne. Cependant, si l’on considère sur une base annuelle, la croissance de 5,73% par rapport à mai 2018 était en fait la deuxième en importance pour ce mois en environ sept ans.

Sur le volume global de la valeur nette du logement, 268,56 milliards de dollars ont été consacrés à des prêts personnels, ce qui indique probablement une incidence beaucoup plus élevée d’emprunt pour payer d’autres factures. Il s’agissait d’une augmentation de 0,06% d’un mois à l’autre et de 4,58% d’une année à l’autre.

«Lorsque ce segment augmente, il est souvent considéré comme un signe inquiétant. Le gouvernement canadien pense que cela pourrait brouiller les statistiques de détresse financière ». Meilleur logement expliqué dans son analyse des chiffres du BSIF.

Pendant ce temps, 32,63 milliards de dollars du solde de mai ont été utilisés pour garantir des prêts aux entreprises, avec une croissance de 0,26% par mois et de 16,32% par an.

«Ce nombre a connu un mouvement relativement mineur au cours des derniers mois. Il est toujours sous le pic atteint en 2017. »

A lire  La confiance des consommateurs continue de baisser

Ces données faisaient suite aux dépôts du BSIF indiquant que le solde impayé de la dette hypothécaire inversée dans tout le Canada a atteint 3,66 milliards de dollars en avril, soit 28,15% de plus d’une année à l’autre.

Ce niveau était «une très forte croissance à un moment où les autres segments de crédit sont bien inférieurs», Meilleur logement m’a dit. «À mesure que la population du Canada vieillit, de plus en plus de retraités pauvres en argent comptant et riches en maisons se tourneront également vers ce segment.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer